Coach'Gio

Le privilège d'un soutien performant

Coaching scolaire

Coaching scolaire

 

Le coaching scolaire sert de lien

Il met en rapport un apprenant, soncontexte de formation et un environnement plus global.

Il pose la question des moyens dont dispose l’élève pour construire positivement ses apprentissages.

 

Un  coach scolaire est au service de la mobilité  des apprenants

  • Fournir une implulsion, déclencher un mouvement
  • Pousser, inciter à agir
  • Permettre le changement nécessaire et constant, lors de l’acquisition des apprentissages, tout en renforçant l’aspect essentiel de chacun des apprenants
  • Libérer une énergie bloquée
  • Rompre un lien entre un état émotionnel et une situation donnée
  • Permettre d’apprendre par soi même
  • Utiliser son potentiel, les ressources internes latentes
  • Mettre en pleine confiance

 

Le coaching scolaire est un soutien, un moyen de parvenir à… 

  •   Il vise l’utilisation de l’ensemble des compétences de  l’élève
  •   Il vise à atteindre un niveau optimum de performance
  •   Il facilite la  découverte de sa propre personne
  •   Il permet la différenciation des niveaux de conscience de l’apprenant
  •   Il fixe un cadre qui est l’atteinte de résultats précis
  •   Il pose la question de comment parvenir à franchir un obstacle
  •   Il permet une analyse et une compréhension d’une situation vécue
  •   Il permet un travail sur les techniques d’apprentissage
  •  Il accompagne le développement de l’autonomie, la responsabilisation individuelle et organisationnelle

 

Le coaching scolaire s’effectue sur des temps distincts

•  Le court terme : résolution d’un problème ponctuel ou récurrent

  • La confrontation à un niveau d’exigence
  • Le manque d’efficacité
  • Les difficultés relationnelles
  • La démotivation
  • Le stress excessif

•  Le long terme : développement de moyens permettant à l’élève, dans une situation cible, d’atteindre celle-ci avec succès

  •   Préparation à un concours
  •   Prise de décision relative à son orientation
  •   Réalisation de dossier en rapport avec son projet
  •   Préparation à des oraux sélectifs
  •   Communication limitante

 

Le coaching scolaire et ses interdits

  • Ne pas faire à la place de l’apprenant
  • Ne pas dire à la place de l’apprenant
  • Ne pas  rechercher, à la place de l’apprenant, ses objets de motivation

 

Le coaching scolaire accorde une place centrale à la motivation

  • Elle justifie l’action que j’entreprends
  • Elle est ma raison d’agir
  • Elle est le mobile premier, l’élément moteur à l’impulsion, au mouvement
  • Elle engendre son propre projet de vie :  » je veux être… »
  • Elle permet la pose d’objectifs intermédiaires :  » pour y arriver je vais… »

 

Le coaching scolaire réalise un diagnostic du système de perception de l’apprenant

•  Cause de la demande ou du problème

  • Existe-t-il des raisons internes comme cause des difficultés ou de la demande  actuelle ?
  • Existe-t-il des raisons externes comme cause des difficultés ou de la demande actuelle ?

•  Eléments de stabilité

  • Quelles sont les capacités actuelles, les ressources dont l’apprenant dispose ?
  • Quelles sont les exigences auxquelles il doit faire face ?

•  Contrôle de la situation

  • De quelle façon peut-il agir sur les résultats ?
  • Comment les explique-t-il ?

Aider l’élève à sortir d’un modèle constant d’adaptation pour le conduire vers une projection, une anticipation.

 

Le coaching scolaire permet la construction d’un sentiment de sécurité

  •  Faire agir, sereinement, l’apprenant tout en transformant les interprétations qu’il donne aux   évènements
  • Observer son propre fonctionnement
  • Interpeller son comportement, sa façon d’étudier
  • Se rendre compte de la concordance ou de la non concordance de ses actions en regard de ses objectifs
  • Pécisez son besoin, sa demande, les résultats attendus

 

Le coaching scolaire accompagne une transformation

  • Il fait évoluer la perception, l’interprétation du coaché du processus d’aprentissage
  • Il agit sur l’apect cognitif , sur le processus interne de perception, sur ce qu’on pense de la réalité
  • Il agit sur l’aspect affectif, sur ses états internes, sur ce que l’on ressent
  • Il agit sur l’aspect conatif, sur son comportement, sur ce que l’on fait
  • Il  répére  les faits limitants ou ressources  dans l’accompagnement au changement
  • Il situe le niveau de  la prise de conscience
  • Il constate les engagements
  • Il encourage la persévérance

 

Les séances de coaching scolaire 

Quelles soient situées dans un long  ou dans un court terme, chaque séance répond aux exigences d’une action de coaching :

• Point sur la situation

Accueil et recueil de l’information  

    –  Clarification des attentes, de la demande et des besoins

Compréhension de  » la carte du monde »  du coaché et confrontation de celle-ci aux informations fournies par l’environnement

  • Quelles stratégies sont mises en place
  • Quel constat est  effectué
  • Quelles tactiques sont utilisées ?
  • Quelles conséquences en résultent ?
  • Quels résultats atteindre

• Point sur les modes de résolution possibles

Exploration des possibles avec appel à la créativité

      Projection dans le futur avec la réalité en ligne de mire

Engagement sur des objectifs concrets

• Point sur les actes à réaliser

 

Conclusion

Pour que l’apprenant puisse progresser, opérer sa propre  transformation le coaching scolaire doit lui permettre de poser un certain nombre d’actes forts.

Actes par lesquels il peut revenir vers sa propre activité, analyser ses procédes, en mettre à jour les principes.

Le coaching scolaire permet à l’élève de se regarder fonctionner, de s’interroger sur se façon d’agir et d’étudier, de percevoir l’adéquation ou l’inadéquation de son fonctionnement par rapport à ses objectifs et  clarifier ses besoins, sa demande.

Pour plus d’information sur ce sujet nous renvoyons au livre de Gaëtan Gabriel, Coaching scolaire, Edition de boeck.

 

Coaching scolaire